Partager

Site index

  • Envoyer cette page par courriel.
  • Afficher la version PDF de cette page (nouvelle fenêtre).
  • Agrandir la taille du texte.Reinitialiser la taille du texte.Réduire la taille du texte.

Réduire l'impact environnemental

  • Économie verte | SPIE

    Leur objectif commun consiste à mesurer, encadrer puis réduire l'impact environnemental des collectivités, des industries ou du secteur tertiaire... En interne, SPIE s'engage à réduire son impact environnemental à tous les niveaux
  • Les dossiers de SPIE | SPIE

    Pour réduire l'impact environnemental néfaste des gaz à effet de serre, et lutter contre les changements climatiques, il est déjà essentiel de repenser l'aménagement dans les grandes villes urbaines. L'écomobilité, ou moyens de transport propres, est un aspect important du développement durable
  • Réchauffement climatique : SPIE oeuvre pour une ville durable | SPIE

    Pour réduire l'impact environnemental néfaste des gaz à effet de serre, et lutter contre les changements climatiques, il est déjà essentiel de repenser l'aménagement dans les grandes villes urbaines. L'écomobilité, ou moyens de transport propres, est un aspect important du développement durable
  • SPIE : une expertise au service de l'énergie solaire | SPIE

    Avec l'accord mondial signé à Paris lors de la COP 21 contre le changement climatique, de très nombreux pays à travers le monde se sont engagés à favoriser l'exploitation de l'énergie solaire pour réduire leur impact environnemental. Si tous les pays ne peuvent encore se doter d'une production d'énergie 100 % décarbonée, l'accent est porté sur une part plus grande des énergies renouvelables (solaire, éolien, biomasse...) dans le mix énergétique actuel
  • Transition énergétique à la Charité de Berlin | SPIE

    L' énergie sera désormais utilisée plus efficacement, ce qui devrait réduire sensiblement l'impact environnemental de l'hôpital. La production annuelle de la nouvelle installation est considérable: elle fournit environ 55 000 mégawatts / heure, ce qui correspond approximativement à l'énergie consommée annuellement par une ville moyenne d'environ 13 000 foyers